lundi 11 décembre 2017

De Pire en Pire - page 59

Salut tout le monde!

On n'a jamais, jamais vous entendez? jamais été plus proche de la fin! (Ni de Noël.)

La semaine dernière, le fils Portal avouait aux Dentus que le meurtre de madame Portal était une sorte d'euthanasie campagnarde que chaque habitant de l'immeuble a essayé de donner sans y arriver. C'est finalement le mari qui a dû s'y coller après avoir longtemps reculé. Résultat, il s'est fait arrêter par la police.


Quelques zooms?






Alors maintenant qu'est-ce-qui va se passer ici? Là on était entré dans le money time, eh bien à partir de la prochaine fois ce sera le money time du money time, le climax du swing du stwist de mon cul sur la commode comme disent tous les fans frenchies de séries américaines réalistes qui parlent avec des termes anglais de merde à la mode pour bien montrer qu'ils ne sont pas des bouseux. Donc la semaine prochaine DEUX pages d'un coup, et le lundi d'après TROIS pages d'un coup, les dernières.

Alors à lundi prochain, et ça va faire très mal...

lundi 4 décembre 2017

De Pire en Pire - page 58

Salut tout le monde!

Hier soir dimanche 3 décembre c'était pour moi la délivrance: j'ai achevé l'encrage de la dernière page, j'ai mis le point final à une histoire commencé il y a 21 mois. Pour fêté ça je me suis fait une bonne purée de pois cassés avec un verre d'eau! En tout cas je suis content d'être arrivé au bout!

Donc depuis la semaine dernière on est dans le money time, ça s'accélère vraiment, c'est les révélations, la dernière ligne droite vers la ligne d'arrivée qui, je le redis, interviendra à Noël!

Donc le fils Portal passe à table et révèle pourquoi son père a voulu mettre fin à la vie de sa femme: c'était pour la délivrer d'une maladie incurable découverte par le docteur Poullex. Mais tout n'est pas allé de soi, comme nous allons le voir...


Quelques zooms photographiques.



Ce dernier dessin rend sans doute mieux en version traits seulement.


Eh bien! à lundi prochain pour la suite du déballage...

lundi 27 novembre 2017

De Pire en Pire - page 57

Salut tout le monde!

C'est la page 57, on n'a jamais été aussi proche de la fin! Je vous préviens qu'à partir de maintenant ça va s'accélérer, ça va envoyer du bois, on entre dans le money time, le temps des explications et d'autres choses que vous découvrirez au fur et à mesure!

Donc la semaine dernière, les Dentus ont demandé une bonne fois pour toute aux enfants Portal où diable était leur vieux père, disparu mystérieusement après son passage à Larry-Boisière. Saturne subodore qu'il est dans le cercueil sur lequel les enfants sont en train de manger tranquillement. C'est ce que nous allons voir...


Allez, quelques zooms photographiques!






A la semaine prochaine pour la suite des révélations!

lundi 20 novembre 2017

De Pire en Pire - page 56

Salut tout le monde!

Donc les Dentus, de retour une nouvelle fois dans l'immeuble de la rue Gueuse, se retrouvent dans l'ancien appartement des Portal. Celui-ci a été vidé de ses meubles qu'il a fallut vendre pour éponger quelques dettes. Et les petits-enfants Portal se retrouvent à diner sur... un cercueil...





La meilleure réplique de tout l'album:




Maintenant la suite des événements: vous aurez une planche par semaine chaque lundi sans interruption bien-entendu jusqu'au 11 décembre, puis le 18 deux planches d'un coup, et le lundi 25 décembre TROIS planches d'un coup, et ce seront les dernières de l'année ET de l'album, qui s'achèvera en ce joli jour sur la page 64. Vous aurez ensuite les derniers jours de l'année pour tout relire et comprendre enfin l'histoire!! :-D

Allez, à la semaine prochaine!

lundi 13 novembre 2017

De Pire en Pire - page 55

Courage c'est bientôt fini!

La semaine dernière les Dentus décident d'en finir...





...avec l'affaire Portal, ou en tout cas essaient. Ils filent droit vers l'immeuble maudit....






A la semaine prochaine!

lundi 6 novembre 2017

De Pire en Pire - page 54

Salut!

Donc la semaine dernière, après avoir retrouvé la tanière de Monclar et tenté de l'arrêter, les Dentus se sont fait foutre dehors à grands renforts de jets de bottes en caoutchouc et de flots de vin.

Et maintenant?... 




De pire en pire de tous les côtés...

lundi 30 octobre 2017

De Pire en Pire - page 53

Salut tout le monde!

Bon, alors où on en est?...

Donc, les Dentus, bien à contre cœur, ont été obligés de prendre le RER pour se rendre à Villepinte où, sur les indications de Mercure, ils ont pu retrouver la maison des Monclar où Pierre se retranche.

Pour pouvoir entrer sans effrayer madame Monclar, Raoul a tenté de se présenter comme monsieur le maire pour qu'on lui ouvre...


Mais jusqu'où s'arrêtera-t-on?...

 Qui ne serait pas effrayé devant une telle vision?


Les Dentus victimes d'un tir de botte de défense.


Pardon pour le style pourri, mais c'est de pire en pire de tous les côtés, c'est le concept! Mais bon, tant qu'on rit toujours, après tout!...

Vous verrez peut-être en fin d'année pour quelle raison les Dentus ont un style plus rapide qu'il y a quelques mois.

A la semaine prochaine!

lundi 23 octobre 2017

De Pire en Pire - page 52

Salut tout le monde!

La semaine dernière, Raoul, Saturne et Jupiter en partance pour Larry-Boisière, ont retrouvé Mercure exténué dans la rue. Il était en effet revenu de Villepinte jusqu'au centre de Paris à pieds... Mais il revenait quand même avec une bonne nouvelle: il a repéré où se terre Monclar.

Malheureusement, autant Mercure se souvient bien avoir été en banlieue, autant il ne sait plus du tout où précisément, et aura besoin de refaire le chemin qu'il a fait la veille, c'est-à-dire reprendre le RER au grand mécontentement de Raoul...


Un petit agrandissement? (marrant comme expression!)



J'ai même tenté une mise en couleur, c'est vraiment parce que c'était vite fait!



A la semaine prochaine!

lundi 16 octobre 2017

De Pire en Pire - page 51

Bonjour!

Les Dentus, qui ont dû abandonner la surveillance de l'immeuble de la rue Gueuse à cause de la populace en colère, se sont rabattus sur leur bureau avec pour mission de retrouver, au milieu d'une montagne d'archives, le dossier médical de feu madame Portal. La nuit n'y a pas suffit, et pour cause: c'est Patrick, l'urgentiste de l’hôpital Larry-Boisière qui l'avait involontairement gardé par devers lui.

Il ne reste plus à Raoul, Saturne et Jupiter qu'à retourner à Larry-Boisière...


A la semaine prochaine!

lundi 9 octobre 2017

De Pire en Pire - page 50

Salut tout le monde!

Et on en arrive à la page 50 de l'histoire!! On n'a jamais été plus proche de la fin! D'ailleurs c'est de plus en plus mal dessiné, il est temps que ça se termine!!

Allons-y!


Sinon à part ça, je n'oublie pas de vous prévenir dès qu'il y a du nouveau au sujet de "L'Exil"!...



...



Bien...

A la semaine prochaine, les amis!

lundi 2 octobre 2017

De Pire en Pire - page 49

Bonjour tout le monde,

aujourd'hui la page 49!

La semaine dernière, Mercure, parti s'acheter ses biscuits sans qui il n'est rien, a vu sortir discrètement Monclar par l'arrière de son immeuble.

Ni une, ni deux, ni biscuits, Mercure décide de le prendre en filature, une première depuis 1972. Pendant ce temps, ses trois autres collègues sont plongés dans l'inquiétude...





C'était la fin de la séquence qui se passe dans la camionnette, ouf!

Courage à tout le monde, et à la semaine prochaine!

lundi 25 septembre 2017

De Pire en Pire - page 48

Salut chers amis!

Et on avance avec la page 48 de l'histoire!

La semaine dernière, Pierre Monclar, plus ou moins alerté par Étienne, décidait de s'enfuir discrètement par le rue Gissement pour échapper à la surveillance de l'entrée principale de l'immeuble assurée par les Dentus. Pendant ce temps, Mercure et chez l'épicier du coin pour s'acheter, à un prix indécent, son éternel paquet de biscuit. Il se trouve que cette épicerie se trouve précisément rue Gissement, et qu'il repère Monclar qui s'en va...





A la semaine prochaine!

lundi 18 septembre 2017

De Pire en Pire - page 47

Bonjour!

Et ça continue! Cette semaine, la page 47.

La semaine dernière, Étienne, finalement relâché par les Dentus qui ne le trouvaient pas très fiable, est retourné droit chez Pierre Monclar pour y trouver peut-être du réconfort, mais surtout pour l'alerter au sujet des intentions des policiers. Il lui conseille ni plus ni moins que de partir le plus loin possible...







Merci à vous tous et à la semaine prochaine!

lundi 11 septembre 2017

De Pire en Pire - page 46

SALUT!

L'histoire continue!

Les Dentus (encore et toujours dans leur camionnette, qu'est-ce-qu'elle est longue cette séquence!), voyant qu'ils n'obtiendront plus grand chose d’Étienne qui de toute façon est psychologiquement fatigué, décident de le relâcher.


Tiens, puisque j'y suis, voici la version crayonnée, qui elle aussi, est assez rapide!


Eh oui! si je veux tout finir à Noël tout en faisant autre chose à côté, il faut bien aller vite. Et puis après tout on se dirige vers la fin de l'histoire, c'est normal qui tout s'accélère. Moi j'aime bien!

Merci, grand merci d'être toujours là, et à la semaine prochaine!

et n'oubliez pas:


lundi 4 septembre 2017

De Pire en Pire - page 45 - Les affaires reprennent!

Salut tout le monde!

Donc oui, ça reprends, et comme disent les commentateurs sportifs, ça va aller au bout! En gros, le pari sera de FINIR l'histoire De Pire en Pire juste avant Noël. Et on va y arriver, on y croit!

Essayons de résumer un peu ce qui s'est passé les derniers temps avant la pause. Revenant de l'immeuble des Portal où ils n'ont pas pu faire d'interrogatoire probant, les Dentus emmènent au commissariat Étienne, c'est toujours ça. Son interrogatoire est un échec lui aussi, mais les Dentus finissent par découvrir à cette occasion que Pierre Monclar est le seul assassin de madame Portal. Alors ils retournent en trombe à l'immeuble pour l'arrêter. Mais craignant de mauvaises réactions de ses voisins, ils décident d'attendre qu'il sorte tout seul. Pendant ce temps ils parlent à nouveau avec Étienne dans la camionnette. Celui-ci leur montre un dessin inquiétant qu'il a fait: une vieille personne devant des hommes en armes...





Eh bien! bonne rentrée s'il y en a qui rentrent, et à lundi prochain!